Tamaas

Alison Koehler

Translated by Virginie Poitrasson

So Much Calm And Escape

So much calm and escape
into the mouth of the sun
everything light, ineffable
clouding chaos through
all subtle emptiness
of the sky’s calico sea
monster disembark the ocean
unfinish to always
be a
frontier of solitude
paint what wants
to evaporate, caramel
edges of boats
and waves cutting
through the grey
of the Romantic
copper down smooth
authority of
some mist inside eternal

Tant de calme et d’évasion

Tant de calme et d’évasion
dans la bouche du soleil
tout est diaphane, ineffable
chaos assombri à travers
tout le vide délicat
du ciel d’une mer calicot
le monstre débarque de l’océan
l’inachevé est toujours
une
frontière de solitude
peint ce qui veut
s’évaporer, caramel
les bords des bateaux
et les vagues fendent
le gris
romantique
cuivre à terre lisse
l’autorité d’une
certaine brume intérieurement éternelle

Can You Paint A Straight Line

Can you paint a straight line
while the surface drinks none
it is unclean
to copy this curl, an ox
with feathery
horn of night
as shepherds sit
beneath angel wings, tinted sun
from silver
and uneven lines dirty
unfaithful to those already made
no re-creation
only scratches
belong to none other
don’t waste time on
ground metal mud will dip
inside nails or
strands of lashes
kiss it to nose on pillowcase
and shower, a pharmacist’s smock
stay clean with paint so dirty
drink it new

Peux-tu peindre une ligne droite

Peux-tu peindre une ligne droite
alors que la surface n’en absorbe aucune
c’est salissant
de copier cette courbe, un bœuf
avec du duvet
corne de nuit
au moment où les bergers s’assoient
sous les ailes d’ange, soleil teinté
par l’argent
et les lignes inégales sales
infidèles à celles déjà tracées
pas de re-création
seulement des rayures
appartenir à aucune autre
ne perd pas ton temps sur
la boue de métal broyé vient se loger
sous les ongles ou
sur les mèches de cils
embrasser le nez sur la taie d’oreiller
et se doucher, une blouse de pharmacien
reste propre avec de la peinture si sale
boire du neuf

The Night Is Orange

The night is orange
the night is oranges
pink with the sea that is green and blue
they went to the water
they dove in
to find themselves, at different moments,
on opposite sides of the lake
I miss you
fuck
ethereal fuck
a green jumper that belonged to him
a fox watched them in a field
crows caught them kissing
against the museum
when the guard tapped
the hard transparence behind her
they ran
she walked home alone and saw the moon and the silhouette of the hill
no lights on the road, only stars
on the bed with no mattress
and a bottle of orange juice
his breath when he held her
in the field with the fox watching them both

La nuit est orange

La nuit est orange
la nuit est des oranges
rose avec la mer qui est verte et bleue
ils sont allés dans l’eau
ils ont plongé
pour se trouver, à différents moments,
sur les rives opposées du lac
tu me manques
fuck
sublime fuck
un pull vert qui lui appartenait
un renard les regardait dans le champ
les corbeaux les ont surpris s’embrassant
contre le musée
quand le garde a tapoté
la transparence dure derrière elle
ils coururent
elle rentrait seule à pied et a vu
la lune et la silhouette de la colline
aucune lumière sur la route, seulement les étoiles
sur le lit sans matelas
et une bouteille de jus d’orange
sa respiration quand il la serrait
dans le champ avec le renard les regardant tout deux

All I Can See Is The White Silicone

All I can see is the white silicone
gluing together everything unanticipated
covered wood painted poivre
straight lines you would never give
without demand
scraping the lead sides
while nettles soften in butter
and you pretend you are wearing
only an apron
guarded from every grandmother
behind tinted sand
you foresaw nothing past the flowers
because you aren’t a maker of doors
lazy about craft or responsibility
but you aren’t a child either
simply because tenderness
makes us strip and scream
what can be made
material is so much        nothing
molten tin will
how much do you trust your self doubt
no truth to not reach for
and perceived disappointment is
always your own
so give us the ones with more space between each rainbow
you know what to ask
you know what is a farm ghost imagined
and what is, and what can be

Tout ce que je peux voir, c’est la silicone blanche

Tout ce que je peux voir, c’est la silicone blanche
collant ensemble tout ce qui n’est pas anticipé
bois recouvert poivre peint
lignes droites que tu ne donnerais pas
sans demander
grattant les bords de plomb
pendant que les orties ramollissent dans le beurre
et tu fais mine de ne porter
qu’un tablier
tenu éloigné de toutes les grand-mères
derrière le sable teinté
tu n’envisages rien au-delà des fleurs
parce que tu n’es pas une fabricante de portes
paresseuse en savoir-faire ou en responsabilité
mais tu n’es pas un enfant non plus
simplement parce que la tendresse
nous fait déshabiller et crier
que peut-on faire
le matériau est tant        rien
l’étain fondu volonté
combien as-tu confiance en ton propre doute
aucune vérité à ne pas atteindre
et la déception ressentie est
toujours la tienne
alors donne nous celles avec plus d’espace entre chaque arc-en-ciel
tu sais quoi demander
tu sais ce qu’est un fantôme de ferme imaginé
et ce qu’est, et ce que peut être

A Window Is

A window is
can be opened
can be opened any
icicles and stars or an oven that melts rooftop tar
take your broomstick, mermaid
escape to
embroider your blouse scarlet
fly home so late, so early
in sleepless circles
you live in a flat house and the window stays open
stone, cardboard, marmalade
the air will grow mushrooms
moss electric,
damp sheets and pillows
because, what about a future
how are you gonna survive
you patch holes with jelly beans
what happens when you no longer
girl, your tired eyes
beautiful because
you are in a house
shut with copper chain
a bedroom blind open
for everything but
soft songs
what happens when he
or doesn’t
find a seventh story room
with so much heat and sunlight
pay for your own
can you please
the sound outside makes it hard to
but maybe if
you would sing me to sleep

Une fenêtre est

Une fenêtre est
peut être ouverte
peut être ouverte n’importe quel
glaçon et étoile ou un four qui fait fondre le goudron du toit
prend ton manche à balai, sirène
échappe à
brode ton chemisier écarlate
rentre à la maison si tard, si tôt
dans des cercles sans sommeil
tu habites dans une maison plate et la fenêtre reste ouverte
pierre, carton, marmelade
l’air fera pousser des champignons
de la mousse électrique,
draps humides et oreillers
parce que, qu’en est-il d’un avenir
comment vas-tu survivre
tu colmates les trous avec des bonbons
que se passe-t-il quand tu n’as plus
fille, tes yeux fatigués
magnifiques parce que
tu es dans une maison
fermée par des chaînes de cuivre
une chambre store ouvert
à tout sauf
les chansons douces
que se passe-t-il quand il
ou pas
trouve un septième étage
avec tant de chaleur et de soleil
paie pour le tien
peux-tu s’il te plaît
le son dehors rend difficile de
mais peut-être si
tu me chanterais pour dormir

The Soft Edges Of Prussian Blue

The soft edges of Prussian blue
stained fireworks
thrown beside
a collection of compliments
folded into silk
like nipples the size of buttons
and skin
soft as oiled contours
say what is true
it is the senses
but maybe if we touch
mystery will be outlined in lead
the ruby is
inspiration is
erotic
best exploded
into the nighttime constellation
of whispers

Les bords doux du bleu prussien

Les bords doux du bleu prussien
feux d’artifice colorés
jetés à côté
d’une collection de compliments
pliés dans la soie
comme des mamelons de la taille d’un bouton
et la peau
douce comme les contours huilés
dit ce qui est vrai
ce sont les sens
mais peut-être si nous touchons
le mystère se profilera dans le plomb
le rubis est
l’inspiration est
érotique
mieux éclatée
dans la constellation nocturne
des murmures

Here, In A Clearing

Here, in a clearing
ermine, velvet tresses
silk ribbon pearls
what does a virgin
how does she smell
rest your head on my lap, come
you do not exist, you are
tales of princesses, hunted horn
like a savior or red alabaster
a game of a ruse
tell me you are in
animal of myths of
gold leaf manuscripts
blood and carnal love
kill me when you understand
I am anything but
a story a dream of a girl
who isn’t, who is nothing
behind eyes that look through
yours, who will never come close
even if you find me here
and fall asleep inside
my lap, come in
I am ready
to be going
I am ready to come
quickly before one of us
let me,
I will let you,
I can
this time I will let you go

Là, dans une clairière

Là, dans une clairière
hermine, chevelure de velours
perles de ruban de soie
que fait une vierge
comment sent-elle
repose ta tête sur mes genoux, viens
tu n’existes pas, tu es
contes de princesses, corne de chasse
comme un sauveur ou de l’albâtre rouge
un jeu de ruse
dis-moi tu es partante
animaux des mythes des
manuscrits en feuille d’or
sang et amour charnel
tue-moi quand tu comprends
je suis n’importe quoi sauf
une histoire un rêve d’une fille
qui n’est pas, qui n’est rien
derrière les yeux qui regardent au travers
des tiens, qui ne sera jamais proche
même si tu me trouves ici
et t’endors sur
mes genoux, viens
je suis prête
à partir
je suis prête à venir
vite avant l’un de nous
laisse-moi
je te laisserai
je peux
cette fois je te laisserai partir

Translation → READ: A Journal of Inter-Translation

Issue 8